Pasar al contenido
Llamar 943 059 203

¿Se puede curar la esclerosis múltiple de un modo más natural ?

El Dr Trotta expone a continuación un método científico y original que permite curar la esclerosis múltiple más eficazmente y sin efectos secundarios.

Comment soigner la SEP (la Sclérose En Plaques) plus naturellement, plus efficacement avec beaucoup moins d’effets secondaires.
Un schéma valant 10 000 discours

voici un graphique comparant l’évolution de la sclérose en plaques traitée par la médecine officielle (en rouge) ou traitée par EndoBioThérapie (en bleu).
*Résultats publiés dans différentes revues scintifiques internationales (cf bibliographie en fin d'article)

En haut en rouge, la courbe d'évolution de la SEP traitée par la Médecine officielle : aggravation régulière et certaine avec progression du handicap.

En dessous en bleu, l'évolution de la SEP traitée par Endo-bio-Thérapie : très nette cassure de la courbe évolutive de la maladie à peine 3 mois après le début du traitement et diminutiuon petit à petit des symptômes, des déficits et du handicap.

Le Docteur Trotta étant lui-même d’une famille de sclérose en plaques, peut vous confirmer que ce schéma est conforme à la réalité.

Un oncle maternel du Dr Trotta, qui a souffert de la sclérose en plaques a suivi le traitement de la médecine officielle, a vu ses symptômes s’aggraver (exactement comme sur la courbe rouge du schéma) avec un traitement de plus en plus lourd et onéreux et a suivi le chemin classique : déficit musculaire, marche avec canne, fauteuil roulant puis alitement puis décès prématuré.

Une des cousines du Dr Trotta, qui est la nièce de cet oncle atteint de SEP et qui des l’âge de 28 ans a souffert de sclérose en plaques n’a pas suivi le traitement de la médecine officielle et a suivi les traitement d’EndoBioThérapie. Elle n’a aucun symptôme. Elle n’a ni déficit moteur ni déficit sensitif ni déficit visuel ni déficit vésical (coome sur la courbe bleue).

Elle n’est pas considérée comme guérie car elle prend ce traitement depuis le début de sa maladie, trois jours sur quatre mais est considérée en rémission sans symptômes. Elle n’a eu aucun effet secondaire puisque ce traitement n’entraîne aucun effet ni effet secondaire.

Il faut bien comprendre que la sclérose en plaques est une maladie auto-immune d'origine multifactorielle. C’est-à-dire que de multiples facteurs rentrent en jeu pour entraîner la maladie. D’abord des facteurs génétiques de susceptibilité familiale.

Ensuite une hyper perméabilité intestinale qui entraîne le passage de fragments de bactéries intestinales, de gluten ou de toxines qui du fait de ce tropisme génétique vont aller se fixer sur les gaines de myéline des nerfs. Le système immunitaire considérant ces éléments comme « étrangers » car non passés à travers le filtre de la digestion des entérocytes (mais entre les enterocytes) va les attaquer ainsi que la myéline sous-jacente et entraîne ainsi la destruction progressive des gaines de myéline, et par conséquent le ralentissement de la conduction nerveuse entrainant ainsi les symptômes divers de la sclérose en plaques : déficit moteur , sensitif visuel, vésical etc....

Voici dans le schéma ci-dessous, en image ce qu'est l'hyper-perméabilité intestinale.

La médecine officielle n’a pas du tout intégré cette origine de la maladie et continue à considérer qu’il s’agit d’une maladie « idiopathique » c’est-à-dire sans véritable cause retrouvée ce qui fait fi de très nombreuses recherches menées depuis plus de 20 ans.

Les traitements de la Médecine officielle visent à contrecarrer la réponse inflammatoire et immunitaire :  Bolus intra-veineux de cortisone pour limiter l’inflammation lors des poussées, et essentiellement immunosuppresseurs pour le traitement de fond. Mais ces traitements ont de nombreux effets secondaires qui limitent leur utilisation : risque d’infections graves et de cancer (car en freinant le système immunitaire ils affaiblissent les propres défenses de l’organisme)

Il existe une autre voie thérapeutique plus complète, et qui s’appelle EndoBioTherapie, à ne pas confondre avec les biothérapies de la médecine officielle qui contrairement à leur nom ne sont pas du tout bio : en effet les biothérapie de la médecine officielle correspondent essentiellement à des vaccins, des hormones comme l’insuline et les anticorps monoclonaux visant à lutter contre le TNF alpha, facteur de l’inflammation entrant un jeu dans les maladies auto-immunes et inflammatoire comme la SEP.

L’EndoBioTherapie mise au point par l’équipe du Docteur Geffard dans les années 1980-1990 2000, vise :

- premièrement à diagnostiquer les facteurs de risques et les facteurs en cause essentiellement dans la sclérose en plaques : Hyper perméabilité intestinale, infection, inflammation.

- deuxièmement à mettre au point des médicaments biologiques à base de substances naturelles que nous avons tous dans notre corps et qui associées de telle ou telle façon produisent un effet thérapeutique.

Ces traitements sont tous à base de Poly-Lysine, association d’un acide aminé naturel que l’on peut considérer comme le transporteur idéal puisque hydrophile et passant la barrière hémato-méningée n’ayant aucune toxicité. 

Sur ces petits wagonnets de ce transporteur sont greffés des :

- neuromédiateurs qui auront un effet neurotrophiques sur les nerfs visant à leurs réparation
- acides gras poly-insaturés, permettant un meilleur apport nutritif en acides gras des nerfs et  membranes cellulaires, améliorant leur fonctionnement 
- Certains acides gras à courte chaîne associés à la Poly-Lysine ont un effet anti infectieux antibactérien anti viral très intéressant pour corriger la micro infection chronique produite par l’hyper perméabilité intestinale
- Anti-oxydants corrigeant l’oxydation et le stress oxydation induit par l’inflammation et l’infection

Cette thérapie a donc pour but de corriger les principaux troubles à l’origine de la maladie. Elle est mise en œuvre depuis plus de 20 ans. Ses résultats sont largement supérieurs à ceux de la médecine officielle et on été tous publiés dans des revues scientifiques internationales. Le non développement de cette thérapie est du au blocage financier (de BigPharma qui limite toute recherche innovante ou toute thérapie concurrentielle qui pourrait mettre en péril les dizaines de milliers d’euros par patient(e) que génère les thérapies agressives et souvent inefficaces mise en place dans la sclérose en plaques par ces multinationales du médicament) et au conservatisme médical limitant considérablement la diffusion de thérapie nouvelle et innovante pour le grand public.

Notre rôle de médecin libre est de faire savoir cela afin fin de permettre à de nombreux patients de pouvoir se soigner autrement.

Protocole pour soigner autrement, de façon plus naturelle et efficace la sclérose en plaques :
1/ nutrition santé
Les Docteurs Catherine Kousmine et Jean Seignalet ont montré que l’on pouvait soigner la sclérose en plaques en modifiant sa nutrition. C’est tout l’objet de ce blog de santé naturelle écrit par un médecin qui a les pieds sur terre, qui consulte et soigne ses malades par la nutrition santé. Il faut limiter considérablement les aliments pro-inflammatoires comme les laitages de vache, les fritures, limiter l’usage du gluten qui est souvent neurotoxique.  

Il faut prendre des compléments alimentaires suivants pour soigner l’hyper-perméabilité intestinale :

PRODOCTA 1-0-0. Une capsule avant chaque petit déjeuner

OMEDOCTA 2-0-0. Deux capsules avant chaque petit déjeuner

PRODOCTA est un complexe de quatre probiotiques qui vont équilibrer la flore intestinale. Pour diminuer l’auto-immunité est équilibré limité il faut une flore intestinale équilibré par des ferment qui sont source de vie. C’est l’objet de ce complexe PRODOCTA.

OMEDOCTA va apporter les acides gras poly-insaturés qui vont nourrir la muqueuse intestinale, les entérocytes, pour améliorer son fonctionnement.

PRODOCTA et OMEDOCTA fonctionnent en symbiose et potentialisent leurs effets quand ils sont pris ensemble. Il faut un minimum de trois mois pour équilibrer l’intestin et ainsi limiter le passage petit à petit les éléments étrangers dans le sang qui vont entretenir la sclérose en plaques. Ainsi on diminue à la source l’origine de la maladie.

Le pack intestin 3 mois, économique a été mis au point pour cela.


Si stress ou insomnie prenez ZENADOCTA une à deux capsules au coucher. Cela permet d’éviter de prendre des somnifères chimiques qui entraînent accoutumance et dépendance.

A demás la presencia de pequeñas dosis de Rhodiola y de Hierba de San Juan mejora el funcionamiento del sistema nervioso.

Si tiene la lengua cargada, blanca o marrón es signo de sobrecarga intestinal y/o del hígado se recomienda hacer un drenaje desitoxicante una limpieza del interior del cuerpo que permite mejorar el resultado de los tratamientos naturales.

En ese caso se recomienda tomar DRENADOCTA un tapón de 50 ML diluido en medio litro de agua. Si tiene sobrepeso, tómelo en lugar de  la cena ,es lo que el doctor Trotta llama el micro ayuno nocturno, método muy eficaz, natural y económico para perder peso sin régimen y sin demasiado esfuerzo. Consiste en remplazar la cena cinco noches por semana por el drenante llevareisa cabo al mismo tiempo una desintoxicación del organismo eliminando toxinas etc y la pérdida de peso experimentando la liberación de energía ya que el 25 % de la energía empleado en la digestión será conservado en beneficio de vuestra salud. 

Para los que se interesan por su salud y requieren conocer con más detenimiento la importancia de la nutrición en la prevención y curación de las enfermedades, recomiendo la lectura del libro "La alimentación, tu primera Medicina" escrito por el Dr trotta disponible editado en francés y castellano o en pdf.

2/ Inmunobilan


El inmunobilan es un análisis específico de sangre qu el Dr Trotta prescribe con el fin de diagnosticar si se hallan en vuestra sangre los factores que entrañan la esclerosis múltiple : Hiperpermeabilidad intestinal, inflamación y oxidación. Es el único análisis de sangre que permite conocer dichos parámetros..

En función del resultado de dicho análisis, se os podrá prescribir a continuación los endomedicamentos desarrollados por ele doctor Geffard especialista en enfermedades autoinmunes..

3/ EndoBioTerapia


Consiste en la prescripción del Docteur Trotta de Endomedicamentos desarrollados por el doctor Geffard, una prescripción de un tratamiento de tres meses que se renovará en función del análisis de sangre que se aconseja llevar a cabo cada tres meses para adaptar y personalizar el tratamiento. Para profundizar un poco más, le recomiendo la lectura del libro "Pour mieux soigner les maladies chroniques, L'endobiothérapie" del dr Trotta disponible editado en francés libro o en pdf.

4/ Ondas Escalaires
Si siente que le falta energía vital, fatigad@, con necesidad de renergetizar de modo natural sus defensas y su propia capacidad de autocuración, programe sesiones regulares de ondas escalares que daran a todas sus células y a su ADN la energía necesaria para curarse y mantener un estado óptimo de salud.

 

Dr Pascal Trotta, 
Facultad de Medicina de Paris, Médico Especialista en Radiología, homeopatía, Fundador del Instituto de Medicina Natural de San Sebastián
Paseo de los Fueros 3, 20005 San Sebastián, Gipuzcoa

Pida cita para una consulta con el Dr Trotta
- en el Instituto de Salud Natural del Dr Trotta .   
- en linia.   

Haga su pedido de los complementos alimentícios del Dr Trotta : 

- Tel: 943059203
- El laboratorio del Dr Trotta
- Haga clic aqui  o sobre la imagen del complemento o del pack deseado 

*Publicaciones científicas  sobre la Esclerosis Múltiple y Endoterapia que confirman que se trata de una Medicina fundamentada en pruebas (Evidence Based Medicine) para convencer a los escépticos y a aquellos que creen que la medicina natural no tiene base científica : 

Documentos disponibles :BIOMEDICAL REPORTS 2017
Follow-up of multiple sclerosis patients treated with Endotherapia (GEMSP) MICHEL GEFFARD1, ARTURO MANGAS and RAFAEL COVEÑAS

MANETA-PEYRET L., DAVERAT P., GEFFARD M., CASSAGNE C. and ORGOGOZO J.M. Natural seric anti-fatty acid antibodies in multiple sclerosis. Neurosc Letters, (1987), 80, 235-239.

DAVERAT P., GEFFARD M. and ORGOGOZO J.M. Identification and characterization of anti- conjugated azelaic acid antibodies in multiple sclerosis. J. of Neuroimmunology, (1989), 22, 129- 134.

CHAGNAUD J.L., GOSSET I., BROCHET B., AUDHUY S. and GEFFARD M. Monoclonal anti- conjugated azelaic acid antibody production : application to multiple sclerosis. NeuroReport, (1990), 1, 141-144.

BROCHET B., FAIDERBE S., AUDHUY S., GOSSET I., GEFFARD M. and ORGOGOZO J.M. Antibodies against phosphatidylinositol in multiple sclerosis. Current Concepts in Multiple Sclerosis - Proceedings of the 6th congress of the ECTRIMS. (Wiethölter M., Dichgans J.), MERTIN J., Eds Excerpta Medica, Amsterdam , (1991), 97-102.

GEFFARD M., BOULLERNE A. and BROCHET B. Seric immune complexes in multiple sclerosis do not contain MBP epitopes. Brain Res. Bull., (1993), 30, 365-368.

BOULLERNE A., PETRY K.G., MEYNARD M. and GEFFARD M. Indirect evidence for NO involvement in multiple sclerosis by characterization of circulating antibodies directed against conjugated S-nitrosocysteine. J. of Neuroimmunol., (1995), 60, 117-124.

BOULLERNE A. I., PETRY K.G. and GEFFARD M. Circulating antibodies directed against conjugated fatty acids in sera of patients with Mutiple Sclerosis. J. of Neuroimmunol., (1996), 65, 75-81.

GEFFARD M., BODET D., CLAUDEPIERRE P., METZGER J.M. et SIBILIA J., Anticorps sériques circulants dirigés contre des antigènes modifiés par le NO dans les affections neurologiques et rhumatismales. Immunoanal. Biol. Spéc., (1998), 13, 209-217.

GEFFARD M., BODET D., MARTINET Y. and DABADIE M.P., Intérêt de l'évaluation d'IgM et d'IgA spécifiques circulant dans le sérum de malades atteints de sclérose en plaques (SEP). Immunoanal. Biol. Spéc. (2002) 17(5), 302-310.

ANANE R., GEFFARD M., TAXILE M., BODET D., BILLAUDEL B., DULOU P.E. and VEYRET B. Effects of GSM-900 microwaves on an experimental allergic encephalomyelitis (EAE) rat model. Bioelectromagnetics (2003) 24, 211-213.

MNAIMNEH S., DAMAJ M., BARHOUMI R., MOUNEIMNE Y., GEFFARD M., VEYRET B. and VINCENDEAU P. Evidence for nitric oxide involvement in experimental autoimmune encephalomyelitis and adjuvant-induced arthritis in Lewis rat. The pain clinic (2004) 16(3), 229-243.

BODET D., GLAIZE G., DABADIE M.P. et GEFFARD M. Suivi immunobiologique de malades atteints de Sclérose en Plaques. Immunoanal. Biol. Spéc. (2004) 19, 138-147.

GEFFARD M., TRANCHANT C., FLEURY M.C., WIERTLEWSKI S., GUENNOC A.M. and DABADIE M.P. GEMSEP1 : a new drug candidate for secondary progressive form of Multiple Sclerosis. 21th Congress ECTRIMS. 28 September – 01 October 2005, Thessaloniki (Greece). 
MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DABADIE MP. and GEFFARD M. Evaluation of the effects of a new drug on brain leukocyte infiltration in an experimental model of autoimmune encephalomyelitis. Letters in Drug Design & Discovery (2006) 3(3), 138-148.

DULEU S., VAN DER VELDEN C., POULLETIER DE GANNES F., TRANCHANT M.C. and GEFFARD M., Circulating antibodies to NO- and ONOO-modified antigens in Amyotrophic Lateral Sclerosis, Alzheimer’s disease and Multiple Sclerosis. Immuno-analyse et Biologie Spécialisée (2007) 22, 273-281.

MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DULEU S., DABADIE M.P., MERCHAN M. and GEFFARD M., GEMSP : A new drug candidate for multiple sclerosis. in : Recent Reasearch Developments in Neurosciences, Research Signpost, Trivandrum-Kerala, India. (2007) 2, 93-100.

DULEU S., MANGAS A., POULLETIER DE GANNES F., TRANCHANT M.C., and M.GEFFARD, Circulating antibodies to conjugated tryptophan derivatives of IDO pathway in Amyotrophic Lateral Sclerosis, Alzheimer’s disease, Parkinson’s disease and Multiple Sclerosis patients. Immuno-analyse et Biologie Spécialisée (2008) 23, 27-34.

MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DE LEON M., DULEU S., and GEFFARD M., Evaluation of the effects of a new drug candidate (GEMSP) in a chronic EAE model. Int. J. of Biological Sciences (2008) 4(3), 150-160.

MANGAS A., COVENAS R., BODET D., DULEU S. and GEFFARD M., A new drug candidate (GEMSP) for multiple sclerosis. Current Medicinal Chemistry (2009) 16, 3203-3214.

MANGAS A., COVENAS R. and GEFFARD M., New drug therapies for Multiple Sclerosis. Current Opinion in Neurology (2010) 23, 287–292.

GEFFARD M., DE BISSCHOP L., DULEU S., POUNS O., FERRAN G., BESSEDE A., HASSAINE

N., AUTRAN J.-L., BODET D., MANGAS A., and COVENAS R.,
Endotherapia. Anti-inflammatory and anti-allergy agents in Medicinal Chemistry, Spécial Issue, BETHAM (ed.) Michigan (2010) 9, N°3. 197-211(15).

COVENAS R., MANGAS A., DE CASTRO F., MERCHAN M. GEFFARD M., Immunopathology and immunomodulation in experimental auto immune encephalomyelitis and multiple sclerosis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Editor : GEFFARD M., Nova Science Publishers, (2011) pp 69-131.

BODET D., MANGAS A., COVENAS R., DABADIE M.P., GEFFARD M., Indirect visualization of specific antigenic modifications induced by nitric oxide in an experimental model of allergic encephalomyelitis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Editor : GEFFARD M., Nova Science Publishers, (2011) pp 133-152.

GEFFARD M., DULEU S., BESSEDE A., COVENAS R., MANGAS A., A new paradigm for multiple sclerosis. In Multiple sclerosis. A new paradigm. Editor : GEFFARD M., Nova Science Publishers, (2011) pp 153-184.

MANGAS A., VECINO E., RODRIGUEZ F.D., GEFFARD M. and COVENAS R., GEMSP Exerts a myelin-protecting role in the rat optic nerve. Neurological Research (2013) 35, 903-911.

COVENAS R., MANGAS A., JAULAIN C. and GEFFARD M., Multiple Sclerosis. In : Molecular and clinical neurosciences. Sugaya K., Samsam M. (eds.), McNeil, Michigan. (2016) in press.

GEFFARD M., MANGAS A., COVENAS R., Follow up of Multiple Sclerosis patients treated with Endotherapia (GEMSP), Biomedical Reports, (2017) p 307-313 DOI : 10.3892/br.2017.857.

 

  • ESTRÉS-SUEÑO

    El complemento ideal del Doctor contra el estrés, la ansiedad y el insomnio. Favorece la relajación y el sueño.

  • PACK 3 MESES

    Para tratar durante tres meses tu intestino,. Y bajar así tus síntomas de la tripa, tus alergias, tus infeccione, tus dermatitis y asma. Hay que tomarlo durante tres meses para tener eficacia; es por eso que ofrece una reducción del 14% sobre los 5 productos